La guerre de l'eau inévitable !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La guerre de l'eau inévitable !

Message  prchokri le Lun 28 Nov - 20:27

La guerre de l'eau inévitable !
Auteur(s): Abdelmalek El Mimouni


Le corps humain de meme que tout organe vivant est composé en majorité d’eau
L'eau est abondante sur terre mais 97 % de cette ressource est salée et 2 % sous forme de glace. Il ne reste alors 1 % d'eau douce sous forme liquide.
Ce petit pourcentage semble satisfaire moyennement la population actuelle et
ses besoins agricoles ( 70 °/° de ce 1 °/°)et industriels.
La consommation de l'eau s'est amplifiée par 10 en 100 ans, mais l’augmentation
de la population, la sécheresse, l’élargissement des espaces cultivables et
l’engouement des grands financiers laissent présager de sérieux problèmes voir
un manque critique de cette matière vers 2020.
L'eau, ressource limitée et indispensable à la vie et aux activités
humaines et a l’écosystème terrestre, caractérisée par sa répartition inégale
entre les pays conduira les terriens vers une guerre atroce et sans issue.
L’histoire mentionne qu’une terrible de l’eau avait eu lieu 2500 ans avant J.C
entre deux cités mésopotamiennes à propos du Tigre et de l’Euphrate,(l’Irak actuel).
Le patrimoine mondial de cette matière vitale se résume en 261 bassins fluviaux
et seulement Neuf pays (9) se partagent 60 °/° du débit annuel mondial. A titre
d’exemple l'Islande dispose de 666 000 m3/personne alors que Djibouti ne dispose
de 19 m3/personne et elle n’est pas le seul.
Un Américain consomme 2000 m3 d'eau par an, un Jordanien seulement 100 m3 et un Haïtien 7 m3.

Autres alternatives :

Dessalement de l'eau de mer :
Cela revient à 1 €/m3 ce qui le met hors de prix pour la consommation et autres usages. L’Arabie Séoudite est leader dans ce domaine.

Se partager les glaciers des poles :

Des tentatives de ce genre ont eu lieu dans le passé lorsque des sociétés ont
Proposé aux pays riches du moyen Orient de leurs vendre des morceaux de montagne
De glace tractée par bateau jusqu'à leur rivage ! mais cela n’est pas une solution sérieuse , en plus, il est probable que les problèmes de l’ozone arriveront très bientôt a bout de ces continents de glace.

S’emparer du bassin hydrographique de son voisin :

Evidemment c’est l’unique possibilité qui reste a un pays assoiffé, mieux vaut
Mourir en combat que sous la soif. La guerre est donc inévitable.

Montagnes et sahara:

Heureux les pays qui ont des montagnes, c'est une source inepuisable d'eau a cause de la neige qui apparait a partir de certaines hauteurs
heureux les pays qui ont une zone desertique et sablonneuse, car, l'on peut croire un jour l'apparition de végétation et de foret comme dans l'ancien passé.

Histoire :

Israël et la Syrie:
37 combats en 50 ans à propos du Jourdain et du Yarmouk.
Sadate, président de l’Egypte :
En 1979 il avait dit :
l’eau est le seul mobile qui pourrait conduire l’Egypte à entrer
de nouveau en guerre (c’était a propos du Nil)

Tigre, Euphrate et Jourdain :
Tous les pays limitrophes ont soif, et, leurs arsenaux militaires deséquilibrés

Irak –Koweit :
En 1991 l’Irak a détruit la majorité des usines de dessalement du Koweit.
En 1999 : la coalition alliée a fait la meme chose en Irak en détruisant
Les infrastructures sanitaires et d’approvisionnement en eau de Bagdad.
Serbe - Pristina :
en 1999, les serbes ont coupé l’eau alimentant Pristina.

Israél :

la guerre des Six Jours a permit à Israël de prendre le contrôle des nappes phréatiques de Cisjordanie et du château d'eau naturel que constitue le Golan.

Turquie :
Elle contrôle en 90 °/° des eaux de l'Euphrate et 50 °/° de celle du Tigre.
Et avait lancé en 1970 Grand projet anatolien dont 22 barrages pour l'irrigation et la production d'hydroélectricité dont le barrage Atatürk sur l'Euphrate en service depuis 1992 (ce qui ne laisse a l’Irak et la Syrie que des miettes)

Ethiopie –Soudan- Egypte :

Le nil prend sa source en Ethiopie, et ce pays devenu militairement farouche
envisage de construire des dizaines de barrage privant ainsi le Soudan et l’Egypte de cette ressource vitale .. les obligeants a entrer en conflit si les travaux commencent.

Chine – Russie :
Le fleuve Amour

Chili – Bolivie :
Le rio Silala

Pérou – Bolivie :
Ledétournement du rio Mauri

Etats-Unis - Mexique :
les États-Unis
Le fleuve Colorado est exploité abusivement par les etas unies et le Mexique polluerait le Río Grande vital pour les agriculteurs texans.


http://mimouni.7olm.org/t394-la-guerre-de-l-eau-inevitable#1041

prchokri

Messages : 24
Date d'inscription : 18/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum